Les pédagogies alternatives

Il existe bon nombre de pédagogies "alternatives" et certaines existent déjà depuis de nombreuses années. 

On entend parler d'école "Montessori", "Freinet", un peu comme si le fait qu'une école adopte une pédagogie particulière lui conférait l'étiquette de "meilleure pour nos enfants". 

D'une certaine manière c'est effectivement ce que les hommes et les femmes qui ont mis en place ces pédagogies souhaitaient. Leur but était, d'une manière globale, de replacer l'enfant au centre de son éducation. Et si l'école se concentre davantage sur l'enfant en apprentissage, alors elle ne peut être que meilleure. 

Et bien pas nécessairement... 

D'une part parce que nous sommes tous différents. Et que de ce fait, nous avons tous des manières d'apprendre différentes. Certains seront plus enclin à l'expression et la créativité, d'autres auront besoin de davantage de structure mais d'un apprentissage autonome, d'autres encore s'épanouiront pleinement dans des projets collectifs. Il y a autant de manière d'apprendre qu'il existe d'enfants, tout comme il y a autant de manières d'être qu'il existe d'êtres vivants. Se cloisonner dans une pédagogie, si enrichissante soit-elle, n'est pas nécessairement synonyme de "mieux-être" pour nos enfants. 

D'autre part, et là je vous partage un texte que j'ai reçu pour les fêtes de fin d'année, même en utilisant une pédagogie qui met l'enfant au centre de son apprentissage, certaines expériences passées ont prouvé qu'il y a toujours le risque d'oublier cet enfant, au profit de la "bonne application  de la méthode".

Pendant plus de 50 ans, Maria Montessori a parcouru le monde pour faire découvrir à tous, parents, éducateurs ou chefs d'Etat, cet être extraordinaire qui mérite tous nos égards et notre respect le plus profond : l'ENFANT.

À la fin de sa vie, déçue par tous ceux qui ne portaient intérêt qu'à son matériel et à sa "méthode" elle s'attristait :

« J'ai passé ma vie à leur montrer la lune, ils n'ont vu que mon doigt ».

Je pense que, comme l'enfant est en apprentissage permanent, l'adulte accompagnant l'enfant, l'instituteur, quel que soit sa dénomination, est également en apprentissage permanent.  La passion, la motivation nous permet d'évoluer et de nous adapter. A chacun de découvrir, en fonction des enfants rencontrés, quelle pédagogie est la plus susceptible de lui faire passer le pas qu'il souhaite franchir. 

Voici un bref tour d'horizon des différentes pédagogies alternatives. 

 

Je vous présente ce qui me paraît essentiel dans chacune, pour en savoir plus sur une pédagogie en particulier, de nombreux ouvrages peuvent vous aider ainsi que certaines vidéo sur le net. 

 

C. Lupant