Rudolf Steiner (1861-1925)

Philosophe, auteur, critique d'art autrichien, il crée le mouvement de l'anthroposophie. C'est une science qui vise à développer ses forces mentales et à avoir une meilleure connaissance de soi. Chaque individu possède un corps physique, une âme et un "Moi". Il met en avant la méditation, l'observation mentale, l'expression artistique comme permettant d'accéder à un monde invisible. 

 

Il fonde sa première école en 1919 à Stuttgart mais sa pédagogie ne prendra son réel essor qu'après la deuxième guerre. 

Sa "touche" personnelle

Les enfants évoluent en différentes "phases" de développement. L'éducation doit s'adapter au développement physique, émotionnel et psychologique de l'enfant. L'enfant est un être global, les activités doivent être diversifiées (physiques, intellectuelles, artistiques) pour favoriser le développement global de l'enfant. 

 

L'art permet, selon Steiner, de mieux assimiler les apprentissages fondamentaux. L'art du mouvement et des rythmes (eurythmie) permet de structurer la pensée en associant un geste avec un son. Les activités créatives développent l'intelligence émotionnelle et la personnalité de l'enfant dans sa globalité, ce qui lui permet d'accéder, en douceur, à son monde intérieur. 

 

Avant 7 ans, le développement de l'enfant se fait principalement par le jeu libre et créatif. Il commence par l'imitation, s'en suit l'imagination, l'enfant invente des histoires. Nulle besoin de jouet parfait, l'enfant complète la réalité par son imagination ce qui stimule et façonne son cerveau. "Le jouet le plus simple est celui qui permet à l'enfant de développer son imagination".  Le terme d'entourage physique implique non seulement tout ce qui se passe matériellement autour de l'enfant, mais tout ce qui peut être perçu par les sens. Cette dimension "impalpable" peut pourtant prendre une place importante. 

 

C'est dans le plaisir que l'enfant éprouve l'envie d'apprendre, de perséverer et la joie de bien faire. C'est pourquoi Steiner met un point d'honneur à ce que l'entourage soit bienveillant et joyeux.  

 

La notion de rythme et de période est, comme nous l'avons déjà vu, importante pour Steiner. Les fêtes, les saisons sont autant de moments à découvrir par delà les cultures et à célébrer au sein de l'école.